ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Partager ses désirs

13 janvier 2015 : Bien vivre sa sexualité d'homme ou de femme : comment partager ses attentes, envies et désirs ? 

Voici le résumé de discussions nourries et d'échanges animés entre hommes et femmes où l'on a abordé les thèmes suivants :
- Nous avons constaté qu'il n'est pas évident d'exprimer ses envies, surtout avec un-e partenaire qui ne s'intéresse pas à nos attentes... comme il peut ne pas être si évident de savoir ce dont on a besoin, surtout pour une femme qui méconnait souvent sa sexualité et son anatomie génitale. Une participante dit être parvenue à s'ouvrir et à s'épanouir à 69 ans, après avoir quitté son mari après 40 ans de vie commune, et à l'occasion d'une nouvelle rencontre amoureuse ! Une autre a constaté que les hommes partent en courant quand on leur exprime précisément ce qu'on attend d'eux sous la couette...
- Plusieurs personnes témoignent de l'apport du tantra ou du tao dans leur vie sexuelle qui leur a permis de découvrir plus d'intensité et d'apprendre à caresser de manière plus sensuelle. Les hommes découvrent ainsi qu'ils ont de nombreuses zones érogènes ailleurs qu'autour de leur sexe, que cela peut être fort agréable de prendre plus de temps pour les préliminaires, de faire durer la relation intime et même de se retenir d'éjaculer ! Il faut une certaine ouverture d'esprit pour se motiver et accepter de participer à des stages de tantra, ce que tout le monde n'a pas. Certaines femmes n'apprécient pas des relations sexuelles qui durent et certains hommes souffrent de ne plus parvenir à l'éjaculation quand ils se sont retenus trop longtemps.
- Une des grandes différences entre la sexualité masculine et féminine, c'est que la première vise un but précis (l'orgasme), alors que la seconde s'intéresse plus au chemin à parcourir et au paysage environnant. Une autre est que certaines femmes peuvent jouir plusieurs fois d'affilée, ce qui est beaucoup plus difficile pour un homme. Par contre, nous observons que les femmes se reconnaissent plus visuelles et sensibles à l'anatomie masculine - particulièrement à leurs fesses - et que le développement des images masculines dans la publicité et les médias favorisent l'érotisation du corps masculin.
- L'alchimie et la magie de l'amour et du couple échappe souvent à notre entendement. Nous pouvons observer que nous faisons l'amour différemment avec chaque partenaire amoureux. Avec certains nous pouvons exprimer tout ce dont avons envie et ce que nous aimons, alors qu'avec d'autres c'est tout à fait impossible. Certaines sont plus ouverts à communiquer et échanger quand d'autres sont plus réservés et silencieux dans leur façon de faire l'amour. Plusieurs participants trouvent qu'il vaut mieux parler sexualité en dehors du moment où on le fait, à tête reposée et en dehors du feu de l'action. Quand on ne parvient pas à échanger dans son intimité, on peut vivre de grands moments de frustration et de solitude !
- Les esprits romantiques pensent que par amour l'autre va deviner ce dont on a envie et quels sont nos désirs personnels ? Ces fausses idées alimentent nos consultations de sexologues. Alors qu'il semble que cela soit dans le milieu libertin où l'on parle le plus facilement de sexualité et des différentes manières de parvenir au plaisir, quand il n'y a pas de sentiments en jeu. Fréquenter les clubs libertins permet aux hommes de découvrir la sexualité masculine et qu'ils ne sont de loin pas les seuls à connaître des problèmes plus ou moins fréquents de panne érectile !
- L'écriture érotique est un bon moyen d'exprimer à l'autre ses attentes, envies et désirs, et parfois plus facile à pratiquer que la parole. L'écriture permet de raconter ses fantasmes à l'autre, pour autant qu'on ait envie de les partager et non de les garder dans son jardin secret personnel. Les hommes auraient plus facilement tendance à avoir envie de réaliser leurs fantasmes, alors que les femmes préfèrent en jouer dans leur imaginaire.
- La maturité et l'expérience de vie semblent aussi faciliter et libérer la parole autour de la sexualité. Nos envies évoluent au fil du temps, des moeurs, des valeurs sociales, de nos croyances et préjugés, ce qui peut éloigner ou rapprocher un couple... Comme par exemple le désir d'enfant qui attise le désir sexuel féminin ou l'arrivée d'un bébé qui l'atténue beaucoup. Quand on est très jeune et amoureux, on est assez ignorant en matière de plaisir, on a trop peur de décevoir l'autre et de mettre en échec notre relation en posant des questions. Il n'est pas toujours aisé de concilier le romantisme et l'érotisme ! Les émotions et notre conception de la fidélité peuvent aussi compliquer et limiter notre épanouissement sexuel. 
- Le monde de la pornographie, en particulier youporn, révèle l'incroyable diversité des fantasmes sexuels. L'univers du X semble plus correspondre aux envies des hommes qu'à celles des femmes. Nous voyons comme sexologues beaucoup de couples en difficulté en raison des attentes masculines conditionnées et entretenues par les films X, qui sont très différentes des attentes féminines. Si on regarde les petites annonces des profesionnelles du sexe, on comprend vite ce que les hommes désirent... Nous savons aussi que les professionnelles du sexe comme les acteurs de films pornos dissocient complètement le sexe du plaisir et ont de grandes difficultés à les réassocier dans le cadre d'une relation privée.
- Beaucoup d'hommes présents témoignent de combien c'est meilleur de "faire l'amour" que de "baiser" sans sentiment amoureux. Ils peuvent dissocier l'amour et le sexe, contrairement à la majorité des femmes, mais reconnaissent que c'est bien mieux quand les deux coexistent dans une même relation. La qualité de la communication entre les deux partenaires joue un grand rôle pour bien vivre sa sexualité.
- Il est plus facile de dire à l'autre ce qu'on aime bien que ce qu'on n'aime pas ! Nous sommes tous très susceptibles, fragiles et vulnérables dans notre ego, surtout en ce qui concerne notre vie intime et pas toujours capables d'entendre ce que l'autre a envie de nous dire. Nous manquons d'éducation sexuelle et d'initiation au plaisir et à la satisfaction. La confiance en soi est aussi un ingrédient important pour parvenir à une sexualité bien vécue, épanouie et partagée. Alors que les différentes peurs et l'anxiété de performance sont des freins à l'épanouissement sexuel et à la satisfaction partagée.



AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion