ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?
Solitude à deux
Désir, sexualité et sentiments.. bien compliqué

Harcèlement
Le 17 janvier 2012 : Le harcèlement sexuel : quelles répercussions sur la sexualité des femmes et des hommes ?

Voici le résumé de nos discussions et échanges nourris et animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué les thèmes suivants avec courage et sans tabou :

- La forme la plus fréquente de harcèlement sexuel que nous observons en tant que sexologues est celui qui se joue dans les couples, du fait de la différence de libido entre hommes et femmes
- Le plus souvent les hommes sont frustrés par le manque de désir sexuel féminin et les femmes peuvent se sentir sous pression et parfois même "contraintes" de céder à ses avances pour le satisfaire et avoir la paix
- Une femme mariée doit-elle "passer à la casserolle régulièrement" pour assumer le devoir conjugal comme l'ont fait nos grand-mères ou apprendre à refuser ou repousser leur conjoint ?
- Il n'est pas si aisé de frustrer les besoins sexuels de l'autre au quotidien et de subir les foudres de sa colère attisée par la sensation de manque
- Nous observons un certain nombre de femmes qui souffrent de maux de ventre ou de douleurs sexuelles lors de la pénétration ou encore de cystites ou de vaginites à répétition qui sont l'expression physique de leur mal-être et de leur peur et de leur incapacité à dire non à leur partenaire
- La sexualité est un enjeu important dans les couples et peut devenir un sacré moyen de pression selon le contexte et les origines sociales, culturelles et religieuses
- Certaines femmes se forcent à avoir des relations sexuelles régulières ou acceptent certains pratiques qui les dégoutent ou leur font mal de peur que leur homme n'aille voir ailleurs
- Il arrive dans certains couples que ce soit la femme qui soit en manque et plus demandeuse que l'homme mais un homme ne peut ni se forcer ni faire semblant...
- Les variations sont grandes entre les hommes hyper et hypo-sexués, tant liées aux différences dans la quantité de testostérone produite physiologiquement que dans la confiance en soi et dans sa virilité
- Les différences de sécrétions hormonales expliquent aussi en partie les différences de besoins sexuels entre hommes et femmes, les hommes ressentant un désir physique spontané, alors que les femmes attendent de leur partenaire qu'il les sollicite pour éveiller leur désir, ce qui peut être la source de nombreux malentendus
- Mais la vie quotidienne avec l'installation des habitudes et d'une certaine routine altèrent souvent le désir sexuel et diminuent la fréquence des relations intimes
- On observe souvent que les femmes ont besoin de plus de tendresse, de câlins et de sentiments amoureux pour éveiller ou stimuler leur désir sexuel
- Et nous vivons dans une société où il y a de moins en moins de contacts entre hommes et femmes, où chacun vit pour soi et où la solitude se développe, surtout en milieu urbain
- La publicité continue à utiliser le corps dénudé des femmes pour attirer l'autre et vendre tout et n'importe quoi, alors que c'est beaucoup plus rarement le corps masculin qui est mis en évidence
- Certaines femmes remarquent que quand on voit un homme dénudé dans une publicité il est totalement épilé et trop efféminé à leur goût
- Le harcèlement sexuel êxiste aussi sur les lieux de travail, dans la rue, dans un club sportif, soit dans de multiples environnements différents
- Bien qu'il existe des règles juridiques de protection, il n'est pas toujours facile de se sortir d'une situation de harcèlement
- Les victimes de harcèlement sont souvent des personnes fragilisées par une carence affective de l'enfance, par un manque de confiance ou d'estime de soi, par une rupture sentimentale récente, par une situation de solitude et un manque de soutien relationnel
- On observe des situations de harcèlement après une séparation de couple qui n'a pas été acceptée par l'un des deux partenaires qui continue à solliciter l'autre par des téléphones, des SMS, des courriers, des poursuites, des menaces, des insultes, du chantage, situations qui peuvent être très difficiles et éprouvantes à vivre et à traverser
- Parfois seule le dépot d'une plainte et l'interevention de la police ou d'un supérireur hiérarchique peut mettre un terme au harcèlement quand les rôles entre victime et bourreau sont trop figés
- Il est parfois très difficile de tracer les limites du harcèlement et même d'en prendre conscience
- Beaucoup de victimes de harcèlement se sentent trop mal intérieurement ou trop honteuses pour parvenir à se défendre, se protéger, à en parler publiquement ou à porter plainte
- Les séquelles du harcèlement sont l'anxiété, la dépression, le repli sur soi, l'isolement, la mauvaise estime de soi, l'évitement relationnel et sexuel, le sentiment d'impuissance
- Certains hommes n'osent pas insister ou trop solliciter une femme de peur de lui manquer de respect
- Il est parfois difficile de déterminer la limite entre drague et harcèlement sexuel


AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion