ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Médicaments et sexualité

14 janvier 2014 : Médicaments et Sexualité : Effets bénéfiques et Effets indésirables 

Voici le résumé de nos discussions et échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué les thèmes suivants :

- Il y a des médicaments qui sont utilisés pour traiter les différentes dysfonctions sexuelles, surtout les masculines, comme la panoplie existante pour les troubles de l'érection (injections intra-péniennes ou endo-uréthrales, comprimés IPD5, anxiolytiques, prothèses rigides, semi-rigides ou souples et gonflables), pour les troubles du désir masculin et l'andropause (dérivés de la testostérone qui stimulent le moral, l'énergie et les facultés de récupération) et pour l'éjaculation prématurée (tous les médicaments antidépresseurs retardent l'éjaculation à petites doses). 
- Il y a beaucoup moins de médicaments disponibles efficaces sur les dysfonctions sexuelles féminines qui sont plus complexes à traiter car multi-factorielles et impliquant tant le physique que le psychique, l'émotionnel, le sentimental, la moralité que les valeurs socio-familiales et religieuses. Les chercheurs en pharmacologie se sont surtout concentrés sur l'élaboration de différents moyens contraceptifs idéalement qui suppriment les règles, afin de rendre les femmes sexuellement le plus souvent disponibles... Il faut aussi rappeler qu'une grossesse est un important bouleversement pour un couple et qu'il faut compter en moyenne deux ans pour que la femme se remette complètement physiquement et psychiquement de tous les changements hormonaux induits par une maternité. Aux USA, des mini doses de testostérone sont souvent prescrites aux femmes pour accélérer et favoriser ce processus de récupération, ce qui semble agir positivement sur le désir et l'excitation, donc sur la capacité à accéder au plaisir.
- La pilule contraceptive est sujet à controverse car il semble que la moitié des femmes qui la prennent se plaignent de sentir nettement baisser leur désir et leur intérêt pour la sexualité, alors que l'autre moitié libérée de la crainte d'une grossesse non désirée se sentent plus libérées. Il n'empêche qu'il faut prêter une grande attention à la qualité de la relation conjugale et que la complicité, une bonne communication, des attentions quotidiennes et la poursuite de la séduction réciproque sont indispensables pour entretenir l'intimité et le désir dans un couple établi sur la durée.
- Nombre de médicaments prescrits pour des affections chroniques, soit sur une longue durée, affectent les performances sexuelles, que cela soit des antidépresseurs ou des neuroleptiques pour des affections psychiques ou des anti-hypertenseurs ou anti-diabétiques pour des affections physiques. 
- Dans le cas des antidépresseurs, ils sont connus pour retarder la jouissance tant chez les hommes que chez les femmes, mais ils peuvent améliorer le désir sexuel étouffé par la dépression et la qualité du sommeil en transformant les cauchemards nocturnes en rêves érotiques
- Les traitements hormonaux de substitution, que ce soit les hormones féminines pour les femmes ménopauses ou stérilisées précocément ou les hormones masculines pour les hommes andropausés, ont un effet favorable sur la sphère sexuelle, mais peuvent augmenter le risque de cancers sensibles aux hormones. Certains médecins les prescrivent facilement et volontiers, alors que d'autres se montrent plus réservés voire carrément réticents.
- Il existe de nombreux produits naturels connus pour activer les performances sexuelles, comme le fameux "bois bandé", le ginseng, le gingembre, le macca... Difficile de distinguer l'effet réel de l'effet placebo, mais certain-e-s trouvent le cocktail très efficace !?
- Certains hommes sont heureux d'atteindre la "paix des sens" avec l'âge et de ne plus être soumis aux nombreux caprices de leur pénis !




AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion