ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?
Solitude à deux
Désir, sexualité et sentiments.. bien compliqué

Plaisir partenaire
11 septembre 2012 : Préoccupation masculine : Comment donner du plaisir à sa partenaire ?

Voici le résumé de nos discussions et échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué les thèmes suivants : 
- Nous constatons dans notre pratique clinique de sexologues que les hommes ont évolué dans leur comportement sexuel ces dernières années et que certains mâles égoïstes sont devenus tellement altruistes et soucieux de donner du plaisir à leur partenaire qu'ils ont transmis leur anxiété de performance aux femmes
- Notre sujet du jour est décrit avec beaucoup de poésie dans une chanson de Georges Brassens intitulée "95%" dont le refrain commence par : "Quatre-vingt-quinze fois sur cent, La femme s'emmerde en baisant. Qu'elle le taise ou le confesse, C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses..."
- Certaines femmes ne connaissent tout simplement pas le plaisir sexuel et se contentent de le simuler... Car il n'est pas facile de trouver les mots pour dire à un homme qu'il ne nous a pas donné de plaisir sans le vexer ! Et aussi parce qu'on s'imagine qu'il va bien s'en rendre compte tout seul ? Ce qui n'est de loin pas toujours le cas...
- Parler de sexualité dans un couple reste un sujet très délicat et parfois même tabou. Pour établir un rapport de confiance qui permette de communiquer sur l'intimité et de s'épanouir sexuellement à deux, il faut savoir mettre de côté son orgueil, ses croyances et préjugés, les clichés véhiculés par les autres et ses peurs les plus intimes. De plus il faut sortir de la dynamique de la faute ou de la responsabilité et oser en parler à l'autre sans se culpabiliser ni culpabiliser son partenaire, ce qui n'est pas tâche facile... Il faut savoir éviter les mots qui blessent, les mots trop crus, les mots qui tuent
- Et puis certaines femmes crient pendant le plaisir, alors que d'autres restent silencieuses... Comment un homme peut-il savoir si sa partenaire est parvenue au plaisir ou pas ? Il faut oser poser des questions précises à une femme pour apprendre à mieux la connaître : faire l'amour s'apprend, comme faire du vélo ou un autre sport, et quelques exercices techniques peuvent s'avérer très utiles ! Un homme n'est pas ridicule s'il demande à sa partenaire ce qu'elle aime ou pas, s'il lui propose d'essayer différentes positions, différents rythmes, pour explorer ensemble ce qui donne du plaisir
- Pour la plupart des femmes, l'intimité et le désir se nourrissent des heures avant un rapport sexuel avec des mots d'amour, des attentions, de la tendresse ou des messages coquins et suggestifs... Il est important de soigner les préliminaires amoureux, de prendre du temps avant pour les préparatifs et d'offrir une certaine disponibilité aussi après...
- Ce qui est compliqué avec les femmes, c'est que leurs goûts et envies varient avec le temps et les circonstances, ce qui les rend très imprévisibles pour leurs partenaires masculins qui sont plus routiniers en amour et qui ont de la peine à inventer ou improviser des nouveaux scénarios pour éveiller le désir de l'autre
- Il y a manifestement des différences hormonales entre hommes et femmes qui font que les hommes sont plus éveillés et affamés en matière de sexe. C'est donc souvent l'homme qui prend l'initiative et qui doit s'adapter au rythme de leur partenaire, ce que déplorent certains !
- Certaines femmes ont beaucoup plus de plaisir à faire l'amour avec un homme qu'elles aiment ou dont elles sont amoureuses, mais c'est aussi l'inverse pour d'autres qui s'éclatent dans des aventures sans lendemain et se coincent dans une relation qui dure...
- Les femmes ont des zones érogènes beaucoup plus étendues et multiples que les hommes qui sont concentrés sur leur zone génitale. Comment ne pas faire perdre le latin aux hommes face à de telles variations ? Sans compter les variations du cycle menstruel ou sur 24 heures...
- Les hommes peuvent apprendre à développer leur sensibilité corporelle et leur réceptivité, comme les femmes doivent souvent apprendre à recevoir et pas qu'à donner selon le modèle qui leur est inculqué depuis si longtemps de la femme au service de l'homme
- Et le plaisir varie aussi en fonction de la taille, de la forme et des courbures de nos sexes qui peuvent être très différentes et induire une compatibilité plus ou moins réussie comme le décrit le kama-sutra
- Certaines femmes cherchent à cacher leurs odeurs corporelles qui excitent fortement certains hommes, alors que certains hommes ont de la peine à rester monogames et aiment fréquenter les clubs libertins pour assouvir leurs fantasmes à plusieurs
- Il n'est pas facile pour une femme qui a beaucoup d'énergie sexuelle et peu de tabous de montrer explicitement qu'elle aime le sexe sans faire peur à l'homme ou passer pour une nymphomane ou une pute ! L'homme est habitué à avoir le rôle dominant dans la sexualité, à être celui qui est puissant et pénétrant, il ne sait pas ce que cela fait d'être pénétré
- La religion peut aussi inhiber l'épanouissement sexuel, en interdisant par exemple la masturbation ou la contraception, mais il faut rappeler que ce sont des pasteurs qui ont développé l'éducation sexuelle à l'école dans le canton de Vaud
- On peut comparer nos comportements sexuels et nos comportements alimentaires : certains sont boulimiques et ont un appétit avide, d'autres sont gastronomes et préfèrent la qualité à la quantité ou au fast-food
- Peut-on en même temps donner et recevoir du plaisir ? Beaucoup de femmes se concentrent plus sur donner du plaisir à l'autre en négligeant le leur...


AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion