ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Erection en berne
Le 24 novembre 2009 : De l'érection masculine, de sa beauté et de ses faiblesses plus fréquentes qu'on ne le croit

Voici le résumé de deux heures de discussions et d'échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué de nombreux thèmes :
- l'érection est un mécanisme réflexe physiologique complexe et le plus souvent involontaire
- un homme peut cependant déclancher son érection volontairement en imaginant certains fantasmes ou en regardant des images à caractère érotique
- les jeunes hommes peuvent être gênés par leurs érections intempestives, surtout si elles surviennent en public ou en maillot de bain
- les femmes peuvent trouver un homme qui bande sexy, alors que les hommes craignent de passer pour un obsédé ou un satyre
- mais certaines jeunes femmes ont peur d'un homme en érection, surtout s'il est très bien membré et qu'elles craignent ou ont eu l'expérience d'avoir mal à la pénétration 
- certains hommes peuvent aussi ressentir des douleurs à la pénétration vaginale avec certaines femmes
- l'érection est un signe d'excitation sexuelle masculin qui nécessite la levée du blocage réflexe inhibiteur qui passe par le cerveau
- l'érection peut varier de taille et de fermeté chez un même individu et avec l'âge 
- le clitoris féminin est aussi un organe érectile qui est l'équivalent du pénis masculin en plus petit et plus sensible
- un homme s'excite souvent plus vite qu'une femme et de manière plus visible, ce qui l'oblige à se maîtriser pour attendre qu'elle soit prête et augmenter l'intensité de son plaisir 
- la maîtrise de l'érection peut passer par des respirations profondes, des contractions des muscles sphinctériens du périnée ou des mouvements de poussée ou par des pensées autres qu'érotiques
- les contractions des muscles périnéaux peuvent augmenter le plaisir et l'excitation tant chez l'homme que chez la femme
- l'homme est-il le seul responsable du plaisir de sa partenaire ?
- la masturbation est un bon terrain d'entraînement pour découvrir sa propre sexualité et cela peut être très excitant et instructif pour le partenaire de regarder l'autre se masturber
- que faire lorsque l'érection ne vient pas alors même qu'on désire sa partenaire ?
- beaucoup de femmes pensent qu'un homme qui ne bande pas ne la désire pas, ce qui la remet en question
- il est important pour les hommes et les femmes de se sentir désirés et aimés, de pouvoir donner et recevoir 
- mais on n'a pas besoin d'aimer pour désirer...
- l'homme transmet son amour en faisant l'amour, alors que la femme a souvent besoin d'être amoureuse avant d'avoir envie de faire l'amour
- pour beaucoup d'hommes, faire l'amour équivaut à une pénétration coïtale, alors que les femmes apprécient plus les caresses tendres et les préliminaires amoureux
- la sexualité peut être instinctive et animale, mais aussi ludique et artistique 
- plusieurs femmes divorcées et célibataires ont fait de mauvaises expériences avec des hommes souffrant de troubles de l'érection qui ne savent pas comment gérer leur problème et se fâchent contre eux-mêmes sans chercher à donner du plaisir autrement
- on a tous des défaillances, des faiblesses et des frustrations à gérer
- la compétition et la rivalité entre les hommes commencent très tôt, par exemple quand on regarde celui qui pisse le plus loin ou qui a la plus grosse
- les troubles de l'érection peuvent être traités par différents médicaments qui, soit provoquent l'érection, soit empêchent de débander trop vite
- il est important de prendre le temps de parler avec un homme qui consulte pour un trouble de l'érection et avec sa partenaire
- seul 1 hommes sur 10 qui souffrent de troubles de l'érection consulte un médecin ou un sexologue
- selon une récente enquête suisse, un homme sur deux souffre de troubles de l'érection après 50 ans
- les hommes peuvent ressentir des signes d'andropause analogues à ceux de la ménopause féminine et peuvent être aussi traités par des substitutions hormonales 
- l'hormone sexuelle masculine, la testostérone, est responsable du désir sexuel tant chez l'homme que chez la femme
- la peur et l'anxiété aggravent les difficultés érectiles : il est important d'apprendre à se faire confiance et à communiquer plus et mieux entre hommes et femmes
- les pannes d'érection semblent être plus fréquents chez les hommes divorcés ou fraîchement séparés chez qui l'anxiété de performance est plus grande
- les troubles de l'érection ont souvent une origine mixte psycho-somatique 
- il faut sortir du cliché : homme actif / femme passive et des idées reçues, beaucoup recherchent l'alternance et la complémentarité 
- nous avons tous une polarité féminine et masculine en nous : l'homme doit apprendre à exprimer ses émotions, ses sentiments et à laisser parler son coeur, la femme doit apprendre à montrer la puissance de son désir et de son aptitude au plaisir sexuel sans craindre de passer pour une "pute" ou une femme facile
- les Don Juan au masculin sont plus valorisés qu'au féminin 
- les hommes ont-ils plus de tabous sexuels, plus de peine à parler de sexualité, à toucher, caresser et aimer ? 
- c'est l'homme qui fait la femme et la femme qui fait l'homme
- Paule Salomon parle d'homme lunaire et de femme solaire, Willy Pasini parle de berger allemand ou de cocker
- reconnaissance mutuelle et bienveillance sont des facteurs très positifs pour établir une relation intime et de confiance
- nous avons tous des besoins affectifs et relationnels car l'homme est un être social et nous sommes souvent monogames sur le plan affectif mais polygames sur le plan sexuel
- peut-on se dire qu'on a besoin l'un de l'autre ou vaut-il mieux ne pas se sentir indispensable ?
- la femme a passé d'objet à sujet dans la société, mais pas dans la pornographie
- les hommes ont-ils peur ou se sentent-ils "castrés" par les femmes trop autonomes et indépendantes ?   
- la civilisation chrétienne a diabolisé le pénis alors que d'autres civilisations l'ont admiré et glorifié, la symbolique de l'érection varie au fil du temps et des différentes cultures 
- les femmes se sont libérées au cours du XXème siècle, c'est aux hommes de se libérer au cours du XXIème siècle     


AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion