ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Désir d'enfant

3 décembre 2013 : Comment le désir d'enfant ou la Procréation Médicalement Assistée influencent la vie sexuelle ?

Voici le résumé de nos discussions nourries et d'échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué les thèmes suivants :
- Les nouvelles méthodes de procréation médicalement assistées posent de nombreuses questions éthiques : l'âge de la mère ne fait qu'augmenter et dépasse aujourd'hui les 60 ans, en plus de la congélation du sperme on peut maintenant vitrifier les ovocytes, on a passé du don de sperme anonyme au don d'ovules et aux mères porteuses, ce qui fait qu'une mère ne porte plus forcément son propre enfant... 
- Quand un couple n'arrive pas à faire un enfant naturellement, il s'interrog
e pour savoir lequel des deux est responsable de leur échec ? Les investigations autour de l'infertilité sont de plus en plus sophistiquées et invasives, comme les différents traitements possibles.
- Les hommes n'aiment pas être pris pour des "étalons reproducteurs" et n'aiment pas trop associer sexe et procréation. Ils craignent de faire analyser leur sperme et de découvrir que le résultat est mauvais, ce qui remet en question leur puissance et leur virilité !
- La PMA est souvent vécu comme un parcours du combattant et comme une grave intrusion dans l'intimité du couple qui doit faire l'amour "au bon moment" sur ordonnance médicale et perd ainsi toute spontanéité. Certains couples perdent leur vie sexuelle au passage, surtout si un enfant arrive et prend toute la place après tant d'attente et d'espoir
- Ces traitements coûtent très cher en argent, en temps et en énergie. L'enjeu de pouvoir avoir un enfant ou pas est énorme ! Il est important au cours de ces prises en charge d'avoir un espace de parole et les médecins et infirmières sont souvent débordés, d'où l'utilité des psys qui prennent du temps pour écouter. Surtout que la difficulté à faire un enfant déstabilise, désécurise et fragilise les personnes concernées
- Il y a des situations où l'on ne peut expliquer l'origine de l'infertilité et celles où une grossesse spontanée survient après des années de traitement et de façon naturelle ...
- Le désir d'enfant émerge naturellement au cours d'une relation amoureuse, mais on n'est pas toujours conscient du risque qu'on fait prendre au couple en faisant un enfant. Beaucoup de couples voient leur vie intime se modifier déjà pendant la grossesse, puis après l'accouchement. Un homme sur deux craint de faire du mal au bébé en faisant l'amour avec sa femme lorsqu'elle est enceinte, quand d'autres trouvent les rondeurs de leur douce moitié très attractives. Un certain nombre d'hommes sont traumatisés par la vision de l'accouchement qui désérotise leur épouse. Et puis le fait que leur femme devienne mère peut couper leur envie, surtout pour ceux qui ont une mauvaise relation avec leur mère ou qui se sont sentis envahis et castrés...
- Des études faites sur le taux de testostérone masculin montre que le mariage, la monogamie, la naissance des enfants et les pleurs d'enfants le diminue progressivement...
- Une femme ne se sent pas très sexy après une grossesse : son corps est profondément modifié, l'hormone de l'allaitement est anti-libido, la fatigue des nuits perturbées et la reprise du travail se répercutent négativement sur la disponibilité sexuelle. Il faut veiller à ce que le bébé ou l'enfant ne prenne la place du père dans le lit conjugal ! Ce n'est pas si évident de passer de 2 à 3 et de devoir partager son amoureux-se avec un tiers souvent très envahissant et fort dépendant
- Le couple d'amants devient un couple de parents et s'ils ne sont pas très vigilants, ils peuvent perdre leur complicité amoureuse. Chez beaucoup de femmes, l'envie d'un autre enfant rebooste la libido et le désir de faire l'amour, surtout autour de l'ovulation
- Le désir de paternité n'est pas le même que le désir de maternité. Fonder une famille reste un sacerdoce qui exige beaucoup de sacrifices de la part des parents
- Lorsque les enfants parviennent à l'âge de l'adolescence, se mettent à fréquenter et à découvrir les joies de la sexualité, cela peut réveiller et encourager la sexualité endormie de leurs parents
- Le désir d'enfant peut faire capoter une relation entre une femme d'âge mûre et un homme beaucoup plus jeune si elle pense quîl sera frustré si elle ne veut plus d'enfant... Et cette situation n'est pas facile à vivre pour l'ex-mari qui se voit remplacé par un jeune, ce qui l'atteint dans son estime de soi, surtout s'il n'arrive pas à refaire sa vie de son côté et qu'il souffre de ne plus vivre le quotidien avec ses enfants.


AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion