ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Grossesse-Post-partum
Le 23 février 2010 : Sexualité et grossesse : avantages et inconvénients ? Comment préserver notre vie intime sexuelle après avoir fait des enfants ?

Voici le résumé de deux heures de discussions et d'échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué de nombreux sujets : 
- beaucoup de couples s'abstiennent de relations sexuelles pendant la grossesse, spontanément et sans raison médicale 
- les femmes pendant le premier trimestre car elles sont fatiguées, nauséeuses et craignent une fausse couche
- les hommes plutôt par crainte de faire du mal au bébé ou à la future mère - certaines femmes se sentent plus désirables enceintes avec leurs rondeurs, alors que d'autres se complexent et se cachent
- ces mêmes réactions se retrouvent chez les hommes
- l'homme peut se sentir gêné par le fait que sa femme devient mère et par la présence du bébé dans son ventre
- les gynécologues se préoccupent plus du suivi médical et technique de la grossesse et parlent rarement de sexualité avec leurs patientes
- les rapports sexuels sont interdits lors de menace d'accouchement prématuré
- certains couples font l'amour en fin de grossesse pour tenter de déclancher l'accouchement mais cela ne marche pas toujours...
- on suppose que les contractions utérines de l'orgasme peuvent déclancher le travail et que les prostaglandines contenues dans le sperme favorisent la dilatation du col de l'uterus
- beaucoup de femmes constatent que leur désir sexuel augmente nettement en deuxième partie de grossesse lorsqu'elles vivent une grossesse heureuse et épanouie 
- certaines sage-femmes parlent de sexualité lors des cours de préparation à la naissance avec les femmes ou les couples
- certains hommes miment la grossesse en prenant beaucoup de poids comme leur femme (couvade)
- certaines femmes enceintes se forcent à avoir des relations sexuelles avec leur partenaire de crainte de le perdre ou qu'il n'aille voir ailleurs
- la présence du père en salle d'accouchement fait grand débat
- la plupart des femmes exigent que le futur père soit présent en salle d'accouchement pour les accompagner et les rassurer
- toutes les femmes ont peur d'accoucher pour différentes raisons : dans le passé beaucoup de femmes mourraient en couches, Eve a été punie et condamnée à accoucher dans la souffrance, les femmes d'aujourd'hui aiment tout contrôler, prévoir et organiser et se sentent dépassées lors de leur accouchement
- la plupart des hommes expriment des réticences à assister à l'accouchement de leur femme mais n'osent pas refuser d'être à ses côtés
- beaucoup d'hommes sont traumatisés et choqués par la vue du sang, des glaires, de la vulve dilatée, du placenta et gênés de devoir couper le cordon qui est résistant, épais et sanguinolent 
- la péridurale et l'illusion de l'accouchement sans douleur moderne a beaucoup modifié le déroulement et le vécu des parents qui sont souvent déçus après-coup
- pendant des siècles, l'accouchement a été l'apanage exclusif des femmes et des sage-femmes
- l'arrivée des médecins accoucheurs a favorisé l'entrée des hommes en salle d'accouchement
- maintenant il y a un effet de mode qui contraint les hommes à être présents mais qui négligent les conséquences sur la vie intime du couple
- beaucoup de couples ont de la peine à reprendre une vie sexuelle après la naissance d'un enfant
- les femmes parce qu'elles craignent des douleurs à la pénétration (surtout après une épisiotomie)
- les hommes parce que la vision de l'accouchement et de la souffrance de leur femme leur a coupé l'envie
- les gynécologues se soucient plus de la contraception que de la reprise des relations intimes
- le délai pour la reprise des relations sexuelles est très variable d'un couple à l'autre et peut aller de 1-2 semaines à 1-2 ans 
- le vécu de l'accouchement est très différent pour la mère, le père et les soignants présents
- le debriefing de l'accouchement est fort utile pour celles et ceux qui en gardent de mauvais souvenirs 
- les mères sont très accaparées par leur bébé et négligent souvent leur mari, encore plus quand elles allaitent ou si elles sont déprimées 
- l'hormone de l'allaitement coupe le désir sexuel
- le père qui se sent délaissé peut aller voir ailleurs ou attendre patiemment, mais les infidélités en cours de grossesse ou dans le post-partum sont fréquentes 
- le passage de la vie en couple à la vie en famille n'est pas facile
- surtout aujourd'hui avec des grand-parents très occupés et peu disponibles pour leurs petits-enfants 
- beaucoup de parents n'osent pas demander de l'aide à leurs propres parents, de peur de les déranger ou de crainte qu'ils ne respectent pas leurs principes éducatifs s'ils sont différents
- beaucoup de couples se séparent ou divorcent après l'arrivée des enfants car ils perdent et sacrifient l'essentiel de leur vie de couple
- alors que dans le passé une femme qui voulait un homme lui faisait un enfant pour le contraindre à l'épouser...
- les temps ont changé comme les normes et les valeurs sociales
- il faut tenir compte des différences culturelles et la dépression du post-partum est fréquente chez les jeunes mères émigrées qui se retrouvent seules et isolées, sans l'appui de leur famille d'origine


AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion