ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?
Solitude à deux
Désir, sexualité et sentiments.. bien compliqué

Clitoridienne-Vaginale
Le 25 mai 2010 : Clitoridienne ou vaginale ? Comment faire la différence ? Laquelle préférez-vous ? Avec présentation de gadgets érotiques et sex-toys pour vous aider à explorer et enrichir votre vie sexuelle

Voici le résumé de deux heures de discussions et d'échanges animés entre hommes et femmes où l'on a évoqué les thèmes suivants :
- la jouissance clitoridienne n'est pas la même que la jouissance vaginale, pour l'homme comme pour la femme
- l'orgasme atteint par masturbation peut être plus ou moins intense que lors d'un rapport sexuel
- l'éjaculation est-elle une preuve tangible de l'orgasme masculin ?
- il est primordial pour certains hommes de pouvoir faire jouir leur partenaire féminine
- les hommes et les femmes ne sont pas égaux face à l'orgasme : l'homme doit apprendre à se retenir pour ne pas y parvenir trop vite et la femme doit apprendre à se laisser aller pour y arriver
- l'homme se rassure en faisant jouir sa partenaire, la femme aime donner du plaisir à l'homme
- la femme qui se sent prise pour un objet sexuel ou une prostituée ne peut pas partager son plaisir sexuel
- partager un orgasme avec l'autre serait une manière de lui accorder du pouvoir ou une question de confiance et d'abandon 
- certaines femmes sont réticentes à jouir avec leur partenaire et ne parviennent pas à s'abandonner au plaisir en sa présence
- est-ce que le fait qu'une femme a du plaisir avec un homme fera qu'elle va rester avec lui ?
- l'intensité de l'orgasme est variable d'une fois à l'autre, on ne parvient pas chaque fois à un orgasme fort et intense
- il faut distinguer entre plaisir, orgasme, satisfaction et épanouissement sexuel : pour beaucoup de femmes la satisfaction après une relation sexuelle est plus importante que le seul fait d'être parvenue à l'orgasme
- il est important de parler avec son partenaire, d'échanger ses appréciations, de dire ce qu'on aime ou pas 
- certaines femmes ne savent pas ce qu'elles aiment sexuellement ou sont trop gênées pour oser le dire
- une bonne intimité et une bonne communication dans un couple permettent de surmonter sa gêne ou même ses hontes face à la sexualité 
- les femmes homosexuelles connaissent bien la meilleure façon de stimuler le point G et sont très habiles à donner un orgasme vaginal
- nous sommes dans une époque où chacun cherche son plaisir à tout prix : l'orgasme est-il devenu obligatoire ? sommes-nous entrés dans l'ère de la tyrannie de l'orgasme ? 
- les sex-toys sont perçus par beaucoup d'hommes comme des concurrents déloyaux car on peut choisir leur taille et la durée de leur fonctionnement
- ce d'autant plus que les femmes sont souvent plus préoccupées par le ménage, leurs enfants et leur travail que par le sexe
- les hommes qui savent supporter le refus et la frustration avec le sourire et avec compréhension sont beaucoup plus appréciés que ceux qui font la gueule ou se fâchent
- il semble que les femmes ont une plus grande aptitude à supporter la frustration sexuelle que les hommes, par contre elles souffrent de frustrations affectives et sentimentales
- mais l'amour d'un enfant ne remplace pas un bon amant ! 
- certains couples aiment enrichir leur vie sexuelle en jouant ensemble avec des sex-toys
- certaines femmes préfèrent jouer seules avec leurs sex-toys et sont gênées de se donner du plaisir devant un homme
- les sex-toys peuvent aider à développer le tonus du périnée et la sensibilité vaginale comme par exemple les boules de geishas
- les danses qui développent la mobilité et la bascule du bassin sont favorables à l'épanouissement sexuel
- beaucoup de couples rêvent de pouvoir jouir en même temps : est-ce que les sex-toys pourraient les aider à atteindre cet idéal ?
- quels parents parlent des différents orgasmes avec leurs enfants adolescents ?
- est-ce aux parents d'en parler en premier ou vaut-il mieux attendre que les enfants vous interpellent et vous posent leurs questions sur la sexualité ?
- certains enfants curieux peuvent explorer très tôt leurs organes génitaux et partir à la recherche de leurs zones érogènes, les petites filles peuvent ainsi découvrir la différence entre clitoris et vagin



AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion