ISSC
Institut Suisse de Sexologie Clinique

Accueil

Activités

Ateliers

Cafés Sexos

Cafés Couples

Journaux

Congrès

Liens

Question
Ejaculation précoce
Libido Hommes-Femmes
Erection en berne
Fantasmes érotiques
Grossesse-Post-partum
Fidélité-Infidélité
Hétéro-Homo-Bisexualité
Clitoridienne-Vaginale
Parents-Enfants
Pornographie
Religions et sexualité
Plaisir sexuel à 60 ans
Différences Hommes-Femmes
Difficultés d'érection
Nouvel amour mère-père
Amour sans sexe
Célibataires
Aimer et être infidèle
Fantasmes
Masturbation
Harcèlement
Alchimie
Déviances
Ménopause-Andropause
Rencontres Internet
Complexes physiques
Plaisir partenaire
Article Th. Mertenat
Beaucoup + jeune
Orgasme : une nécessité ?
Dictature Orgasme
Ruptures amoureuses
Tantra, Tao, Kamasutra
Libertinage
Domination-Soumission
Pornographie
Aimer le sexe
Ecriture Erotique
Exhibitionnisme-Voyeurisme
Infidélité
Grands-Parents
Désir d'enfant
Médicaments et sexualité
Cerveau organe sexuel
Sex-friends
Coup de foudre en EMS
Sexualité antidépresseur
Sexe ou Amour sur internet
Questionnaire d'évaluation
Tyrannie de la beauté
Amour sans passion
Plaisir féminin/masculin
Moralité et Sexualité
Partager ses désirs
Parler de sa sexualitæ
Fantasmes érotiques
1001 nuances de plaisir
Abstinence
Sexe, pouvoir, argent
Naturisme et nudité
Créer alchimie couple
Sexe Fort/Sexe Faible ?
Couples mixtes
Taille et Beauté
Satisfaction Sexuelle
1er soir
Jeux érotiques
Traitement Troubles Erection
Du toucher
Désir ou Amour
Jouets de l'amour
Le sexe et la honte
Peur engagement
L'infidélité, blessante et menaçante
Timidité handicapante
Monsieur a la migraine
Séduction misez-vous sur?
50 ans après la révolution sexuelle
Le sexe c'est bon pour la santé?

Du toucher

12 avril 2016 : De l'importance du toucher et de ses multiples facettes : érotique, affectif, massage, tendre, nocturne, câlin ? 

Le toucher joue un rôle essentiel dans l’épanouissement sexuel des femmes comme des hommes. Il a de multiples facettes : affectif, câlin, tendre, nocturne, massage et pas qu’érotique. Voici les  différents aspects évoqués lors de notre Café Sexo consacré à ce sujet, qui a réuni plus de 70 personnes intéressées à développer la sensualité dans leurs échanges amoureux.

Dans nos consultations de sexologues, nous recevons de nombreux couples qui renoncent à se toucher en raison des difficultés sexuelles qu’ils rencontrent. L’évitement du rapprochement physique est une conséquence fréquente d’un problème sexologique et souvent celle qui fait le plus souffrir les deux partenaires. Les pionniers de la sexologie, Masters et Johnson, ont ainsi proposé  des exercices de « sensate focus » qui permettent de reprendre contact avec le corps de l’autre. Dans une atmosphère douce et tamisée, l’un part à l’exploration des zones érogènes de l’autre à l’exception des zones génitales. Le récepteur se concentre sur son ressenti et doit exprimer clairement ce qu’il aime, désire, préfère, apprécie comme caresses. L’actif explore tout le corps, des pieds à la tête, avec curiosité, patience et délicatesse. Puis les rôles sont échangés. Ces exercices sensoriels permettent au couple de retrouver un contact charnel et de se reconnecter physiquement. Ils favorisent l’apprentissage du comment faire vibrer le corps de l’autre et encourage les couples à développer leurs préliminaires amoureux et à faire mieux circuler leur énergie sensuelle.

Tout d’abord nous sommes tous fortement conditionnés et imprégnés par notre éducation familiale. Venons-nous d’une famille démonstrative qui exprime son amour en mots et en gestes explicites, ou d’une famille froide et distante qui enseigne plutôt la gêne et la retenue ? Le pays, la culture, la religion dans lesquelles nous grandissons influencent fortement les rapports avec notre corps et avec ceux des autres. Sommes-nous plutôt des affectifs câlins ou des coincés réservés ? Apparier l’un avec l’autre pose souvent problème …. Nos différents langages de l’amour sont déterminants dans l’épanouissement d’une vie à deux et chacun, chacune a son langage spécifique et pas toujours connu ou reconnu.

Nous croyons tous que l’Amour va nous inspirer et nous faire spontanément le cadeau d’une sexualité épanouie et satisfaisante. Notre cœur est convaincu qu’il saura envouter le corps de l’être aimé. Mais si les sentiments amoureux sont un puissant aphrodisiaque, ils ne garantissent pas de trouver le chemin du plaisir charnel. L’amour a beaucoup de vertus, mais il ne suffit pas toujours à développer notre sensualité corporelle. Cruelle désillusion qui conduit nombre de couples à consulter un-e sexologue, qui constate souvent que ce couple s’évite, ne s’embrasse plus et ne dort plus enlacés.

Tout est question de peau, d’odeur, de magnétisme, de regards, de complicité. Peut-on créer (ou recréer) l’alchimie dans un couple, ou est-elle naturelle et spontanée ? Notre sourire ou notre toucher agit-il comme un aimant sur l’autre ? Ou fait-il l’effet inverse ? Des approches comme le tantra ou le tao offrent la possibilité de développer le vocabulaire du toucher, de la respiration et de la sensualité des corps. Nombreux sont celles et ceux qui en témoignent et pour qui cela a eu un fantastique effet révélateur. L’amour est un sentiment qui se cultive, qui se développe, qui s’exprime en besoins de partage, de dialogue, de regards, d’attentions. L’idéal étant d’unir le corps, le cœur, le souffle, l’âme et l’esprit, pour pouvoir s’unir avec une passion et une intensité toujours renouvelées.

Savez-vous que le toucher a des vertus thérapeutiques ? Nous sommes à l’ère du bien-être individuel. Les salons de massage poussent comme des champignons dans nos villes et nos campagnes. Massage sportif, massage détente, massage ayurvédique, chinois, californien, la liste des soins offerts est longue et ne cesse de s’enrichir de nouvelles techniques. Et de nouvelles indications : assistantes sexuelles pour personnes âgées ou handicapées. Le débat reste ouvert sur la nécessité d’offrir une finition érotique (manuelle, buccale ou pénétration) en plus de la détente et du réconfort d’être simplement touché ? Je reste convaincue que le toucher est un besoin primordial et fondamental présent chez tout être humain.

Le libertinage semble être un intéressant terrain d’apprentissage et de rencontre. L’observation de ses congénères en action permet de découvrir différentes approches et manières de faire. Et de développer ses capacités d’adaptation et de savoir-faire, tout en se libérant de certains blocages et inhibitions. Qui aurait imaginé que l’amour à plusieurs puisse introduire un élément de nouveauté, joyeux et ludique, dans sa vie sexuelle ?

N’oublions pas les éternelles différences entre hommes et femmes. Elles préfèrent les câlins doux et tendres sur tout le corps, même si la nuque et la taille restent leurs zones favorites. Ils aiment les caresses précises, fermes et appuyées (car ils sont chatouilleux…) avec une nette préférence pour la zone génitale. Mais garde aux schémas et aux stéréotypes ! Seule une bonne communication permettra à un couple de s’accorder et de s’épanouir dans la durée. Même si l’élan amoureux fait planer sur un petit nuage rose ou bleu, le romantisme ne suffit pas à construire une sexualité incarnée et satisfaisante. Réjouissez-vous car chaque rencontre est l’occasion de partir à la découverte du corps de l’autre et de nouveaux plaisirs inconnus ou inattendus ! Entraînez-vous régulièrement, pratiquez l’amour souvent et continuez à partir en voyage ensemble pour explorer avec curiosité vos corps et de nouvelles manières de vous toucher et de vous caresser.



AccueilActivitésAteliersCafés SexosCafés CouplesJournauxCongrèsLiensQuestion